« Inadmissibles manifestations d’intolérance » : lettre du président à Benoît XVI

Réaction de Giorgio Napolitano publiée par le Vatican

ROME, Mercredi 16 janvier 2008 (ZENIT.org) – Le président italien Giorgio Napolitano juge « Inadmissibles » les « manifestations d’intolérance » qui ont conduit le pape Benoît XVI à reporter sa visite à l’université italienne La Sapienza, qui devait avoir lieu demain matin, jeudi 17 janvier.

Toute la classe politique italienne, tous horizons confondus, a protesté contre ces mêmes « manifestations d’intolérance » des protestataires, spécialement dans un lieu qui a vocation au débat comme l’université.

Le président du Conseil, Romano Prodi, a dit sa « consternation », et le Vatican a publié ce soir un passage de la lettre de soutien du président de la République, M. Giorgio Napolitano, issu du Parti communiste italien.

« Je considère, écrit-il notamment, comme inadmissible ces manifestations d’intolérance et les annonces offensantes qui ont déterminé un climat incompatible avec les raisons d’une confrontation libre et sereine ».

Anita S. Bourdin

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!