Il écrit 21 versets, ce qui lui vaut une canonisation

Un « petit prophète » parmi les grands

Le martyrologe romain fait aujourd’hui mémoire du saint prophète d’Israël, Abdias ( ? VIe-Ve s. av. J.-C.).

Le livre d’Abdias, le « Serviteur du Seigneur », est constitué de 21 versets: c’est le plus court ensemble d’oracles prophétiques de la Bible. Oui, mais ce texte a été reconnu comme « inspiré » par l’Esprit Saint: c’est la raison de leur « canonisation », celle du texte et celle de l’auteur.

Il fait partie des « douze petits prophètes », placés par le canon de la Bible catholique après les livres des cinq « grands » prophètes: Isaïe, Jérémie, Baruch, Ezéchiel et Daniel.

Il s’agit d’Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie. Tous sont inscrits au martyrologe de l’Eglise catholique.

Abdias avertit : l’orgueil mène à la ruine. Il annonce le châtiment d’Edom, les Edomites ayant profité de la ruine de Jérusalem, en 586, et de l’Exil à Babylone, pour envahir la Judée méridionale.

Les exégètes estiment que la prophétie, proche des événements, semble avoir été composée en Judée avant le retour d’Exil.

Le « Jour du Seigneur », juste défenseur du droit, arrive, il purifiera son peuple. « Mais, dit l’oracle du Seigneur, sur le Mont Sion, il y aura des rescapés, ce sera un lieu saint ». Le livre s’achève sur la promesse du bonheur final : « Au Seigneur sera l’empire ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!