Avant son hospitalisation, le pape Jean-Paul II avait fait parvenir une Lettre de condoléances à la suite du décès du fondateur de « Communion et Libération », Mgr Luigi Giussani, dont les funérailles ont été célébrées jeudi.

C’est au cours de cette célébration à Milan, que le cardinal Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et doyen du collège cardinalice, son envoyé spécial, a lu la lettre devant une foule de quelque 30 000 personnes, selon une évaluation du Vatican.

Le pape rappelle qu’il a « rencontré plusieurs fois Don Giussani » et qu’il a pu en ces occasions « admirer sa foi ardente, qui se traduisait dans un témoignage chrétien capable de susciter, chez les jeunes en particulier, un large et clair accueil du message évangélique ».

Le pape écrivait encore: « Toute son action apostolique peut se résumer dans l'invitation franche, qu'il savait adresser à ceux qui venaient à lui, à une rencontre personnelle du Christ, comme réponse totale et définitive aux espérances les plus profondes de l'homme ».

Le pape rappelle que Don Giussani « s'est consacré à la formation des étudiants à la recherche de références et de modèles », et que, dans les années soixante il a su présenter « la vérité de la Foi dans un dialogue ouvert et incessant en pleine communion avec le Magistère et surtout par un témoignage exemplaire de vie ».

« Ainsi naquit le mouvement qui a grandi d'année en année dans l'ardeur apostolique de ce fervent prêtre ambrosien », souligne le pape.

Jean-Paul II souligne aussi que « Le Christ et l'Eglise étaient la synthèse de sa vie et de son apostolat. Sans jamais séparer l'un de l'autre, il a diffusé autour de lui un véritable amour du Seigneur et des papes qu'il a connu personnellement ».

L’Osservatore Romano du 24 février saluait en lui « une âme ecclésiale ».

Hommage de Jean-Paul II à Don Luigi Giussani: un « maître en humanité »

CITE DU VATICAN, Vendredi 25 février 2005 (ZENIT.org) – « J’aime à l’évoquer comme un maître en humanité et un défenseur de la religiosité inscrite dans le coeur humain », écrit Jean-Paul II en hommage au fondateur de « Communion et Libération », Don Luigi Giussani, décédé dans la nuit de lundi à mardi, à Milan, à l’âge de 82 ans, des suites d’une pneumonie.

Avant son hospitalisation, le pape Jean-Paul II avait fait parvenir une Lettre de condoléances à la suite du décès du fondateur de « Communion et Libération », Mgr Luigi Giussani, dont les funérailles ont été célébrées jeudi.

C’est au cours de cette célébration à Milan, que le cardinal Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et doyen du collège cardinalice, son envoyé spécial, a lu la lettre devant une foule de quelque 30 000 personnes, selon une évaluation du Vatican.

Le pape rappelle qu’il a « rencontré plusieurs fois Don Giussani » et qu’il a pu en ces occasions « admirer sa foi ardente, qui se traduisait dans un témoignage chrétien capable de susciter, chez les jeunes en particulier, un large et clair accueil du message évangélique ».

Le pape écrivait encore: « Toute son action apostolique peut se résumer dans l’invitation franche, qu’il savait adresser à ceux qui venaient à lui, à une rencontre personnelle du Christ, comme réponse totale et définitive aux espérances les plus profondes de l’homme ».

Le pape rappelle que Don Giussani « s’est consacré à la formation des étudiants à la recherche de références et de modèles », et que, dans les années soixante il a su présenter « la vérité de la Foi dans un dialogue ouvert et incessant en pleine communion avec le Magistère et surtout par un témoignage exemplaire de vie ».

« Ainsi naquit le mouvement qui a grandi d’année en année dans l’ardeur apostolique de ce fervent prêtre ambrosien », souligne le pape.

Jean-Paul II souligne aussi que « Le Christ et l’Eglise étaient la synthèse de sa vie et de son apostolat. Sans jamais séparer l’un de l’autre, il a diffusé autour de lui un véritable amour du Seigneur et des papes qu’il a connu personnellement ».

L’Osservatore Romano du 24 février saluait en lui « une âme ecclésiale ».

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel