Haïti : le président Martelly remercie le Saint-Siège

« Collaborer pour le développement harmonieux de la société »

Anita Bourdin

ROME, jeudi 22 novembre 2012 (Zenit.org) – « Collaborer pour le développement harmonieux de la société haïtienne », c’est ce dont sont convenus le président haïtien Martelly et le Saint-Siège. Le président a présenté ses remerciements pour la solidarité du pape et de l’Eglise catholique.

Benoît XVI a en effet reçu ce jeudi matin, 22 novembre, au Vatican, le président de la République de Haïti, M. Michel Joseph Martelly qui a ensuite rencontré le Cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’Etat, accompagné de Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les Rapports avec les Etats.

« Au cours des entretiens cordiaux ont été passées en revue les bonnes relations existantes entre le Saint-Siège et l’Etat », indique un communiqué du Saint-Siège.

L’Eglise et le pape ont en effet contribué à l’aide d’urgence et à la reconstruction après le séisme du 12 janvier 2010 : « On a donc rappelé en particulier la contribution offerte par l’Eglise par le biais de ses institutions scolaires, sociales et caritatives, particulièrement lors du séisme qui a frappé le peuple haïtien et dans la phase de reconstruction du pays », indique la même source.

Et d’ajouter : « Au cours des conversations, on s’est enfin arrêté sur l’importance de continuer à collaborer pour le développement harmonieux de la société haïtienne ».

Lors de l’échange de présents, le président haïtien, qui est un ancien chanteur et compositeur de musique haïtienne et créole, a offert au pape un tambour décoré de paillettes de toutes les couleurs selon la tradition haïtienne, et le pape a tambouriné du bout des doigts sur l’instrument pour en entendre le son – c’était la sainte Cécile et le pape est musicien.

En retour Benoît XVI a offert à son hôte un plateau d’argent incisé de l’image de la basilique Saint-Pierre.

Le président était accompagné de sa femme, Sophie et de leurs quatre enfants, Olivier, Sandro, Ianny et Malaika.

A Rome, il a été accueilli, hier, 21 novembre, par Mgr Angelo Acerbi, prélat de l’Ordre de Malte, qui a particulièrement stimulé la solidarité après la catastrophe de 2010, ert parle noubeau chef du protocole du Saint-Siège, Mgr Jose Avelino Bettencourt .

En 2011, à l’occasion du premier anniversaire du tremblement de terre, le Pape Benoît XVI avait fait un nouveau  don de 1,2 millions de dollars américains en faveur du pays: 800.000 dollars pour la reconstruction des écoles congréganistes, et 400.000 pour la reconstruction des églises.

Le pays est catholique à plus de 54 %, le reste de la population est composé de chrétiens d’autres dénominations (notamment environ 15 % de baptistes, 8 % de pentecôtistes, et 3% sont des adventistes du Septième-Jour, mais aussi des mormons, des épiscopaliens et des méthodistes) et d’un certain nombre de musulmans et d’adeptes du vaudou.  

Le président est venu en Europe à l’occasion du Sommet ibéro-américain de Cadix qui signifiait en quelque sorte le rétablissement de la confiance internationale vis-à-vis de son pays.

Lundi dernier, 19 novembre, le président haïtien a rencontré à Bruxelles le président du Conseil européen, Herman van Rompuy, et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Son voyage l’a ensuite conduit à Strasbourg pour des rencontres avec d’autres autorités européennes.

Ce jeudi, il était à Rome pour rencontrer le pape Benoît XVI et ses collaborateurs, ainsi que le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. José Graziano da Silva.

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!