France/Décès de V. Humbert : ouverture de l’information judiciaire

CITE DU VATICAN, Mardi 28 octobre 2003 (ZENIT.org) – A la suite du décès du jeune français tétraplégique, Vincent Humbert, le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer a ouvert, le 27 octobre, deux informations judiciaires concernant la mère du jeune homme, Marie Humbert, et le Dr Frédéric Chaussoy, chef du service de réanimation qui affirme avoir lui-même débranché le respirateur artificiel, indique la revue de presse de la Fondation Jérôme Lejeune (www.genethique.org).

Marie Humbert encourt 5 ans de prison pour « administration de substances toxiques avec préméditation et sur personne vulnérable ».
<br> Le Dr Chaussoy qui, d’après le rapport d’autopsie, est accusé d’avoir fait plus que « débrancher le respirateur artificiel », en administrant des substances ayant entraîné la mort, risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Sources: Libération (Haydée Saberan) 28/10/03 – Le Figaro 28/10/03

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!