Faire un don

France : béatification de Jeanne Emilie de Villeneuve

L’Eglise de Castres en fête

ROME, Vendredi 3 Juillet 2009 (ZENIT.org) – A quelques jours de la béatification de Jeanne Emilie de Villeneuve (cf ZENIT 22 juin), le 5 juillet prochain à Castres (France), le diocèse organise 4 jours de fête, du vendredi 3 au lundi 6 juillet. 

Le site de la Conférence des évêques de France a publié le programme de ces festivités, 70 ans après le début du procès en béatification de Jeanne Emilie de Villeneuve, fondatrice des Sœurs de Notre-Dame de l’Immaculée Conception, dites « Sœurs bleues » de Castres. 

Le vendredi 3 juillet au soir, les 90 choristes du chœur diocésain entonneront à 21h00, dans l’église Saint-Jacques de Castres, le Cantique du 1er centenaire : Dieu seul, chant composé par les Sœurs bleues en 1836. C’est en effet en pleine révolution industrielle, le 8 décembre 1936, que Jeanne Emilie de Villeneuve, aidée de deux compagnes, fonda la Congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception pour aider les plus démunis. Leur devise : « Dieu seul » s’exprimait pour elles dans l’amour des pauvres : dès le début, elles se donnèrent sans compter aux prisonniers, aux malades et aux prostituées.  

Pour Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque d’Albi, si Jeanne Emilie de Villeneuve, cette « jeune fille de bonne famille devenue capable de se tourner vers les plus pauvres de son époque et de leur consacrer sa vie par amour pour Dieu (…) ne l’a pas fait par un seul effort de sa volonté ou pour réaliser un programme de promotion sociale, (…) mais poussée par la force de l’amour de Dieu qui est l’Esprit Saint ». 

Le samedi 4 juillet, à 21h, à  la cathédrale Saint-Benoît, une veillée sera animée par les sœurs de l’Immaculée Conception. La célébration se déroulera en trois parties qui comporteront des temps d’écoute, de chant, de lecture d’extraits de la vie de Jeanne Emilie de Villeneuve et de réflexions. Durant la veillée, les textes seront lus alternativement en français, en espagnol, en italien et en portugais, sur le thème : « Ecoute la Parole de Dieu. L’action contemplative et la mission ».  

Le lendemain, dimanche 5 juillet à  16h, la messe de béatification sera célébrée dans le parc de Gourjade en présence de Mgr Pierre-Marie Carré, de sœur Maria Luisa, sœur Bleue et postulatrice de la cause de Jeanne Emilie de Villeneuve, du Mgr Baldelli, nonce apostolique en France jusqu’à tout récemment, et enfin de Mgr Amato qui lira la Lettre apostolique de béatification.  

Le soir de la béatification, à 21h, une veillée festive sera animée par les différents pays d’implantation des sœurs bleues. Un spectacle international inspiré de la vie de Jeanne Emilie, La vie en bleu, sera joué avec la contribution des provinces de la Congrégation des sœurs de l’Immaculée Conception (Bénin, Brésil, Espagne, Gabon, Mexico, Paraguay, Philippines, Sénégal). Cette aventure humaine hors du commun  sera présentée en chansons et en images, avec orchestre, chanteurs et danseurs, dans une évocation poétique, avec un karaoké géant .  

Enfin, le lundi 6 juillet, trois messes d’action de grâce seront célébrées en espagnol, en français et en portugais dans trois lieux marquants de la vie de Jeanne Emilie de Villeneuve : au Couvent Bleu, qu’elle fonda et où elle habita, à l’église Saint-Jacques, où eurent lieu ses obsèques, et sur le parvis de l’église de la Platé, où elle prit l’habit.

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel