Etats-Unis: Pour un « dialogue créatif » avec les partisans de l’avortement

Initiative des Jésuites

CITE DU VATICAN, Jeudi 27 mars 2003 (ZENIT.org) – Aux Etats-Unis, les dix Provinciaux de la Compagnie de Jésus proposent un « dialogue créatif » avec les partisans de l’avortement, indique l’agence religieuse Vidimus Dominum.

Les religieux soutiennent qu’il faut savoir proposer les raisons de la défense de la vie dans une société pluraliste.

« L’avortement effectué à la demande des femmes est une indication bien claire que les femmes elles-mêmes ne reçoivent pas le soutien social et individuel dont elles ont besoin pour mener à bonne fin leur grossesse », déplorent les religieux.

L’initiative est contenue dans un document rendu public à l’occasion du 30e anniversaire de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle qui, en 1973, a rendu légal l’avortement dans le pays.

Les 10 Provinciaux, dont le père Bradley Schaeffer, Président de la Conférence des Provinciaux, expliquent que « l’avortement est un dommage social » qui a provoqué 39 millions d’interruptions de grossesse dans les 30 années d’application de la loi.

« Les Jésuites sont engagés à combler le fossé entre la loi civile de notre pays et la loi morale telle que nous l’entendons »; ce qui veut dire que dans une société pluraliste « nous devons proposer plutôt qu’imposer ».

Les Jésuites soulignent donc l’importance d’un engagement en faveur d’un « dialogue » avec les partisans de l’avortement « pour créer un consensus là où cela est possible » et pour « éduquer et persuader ceux qui ne partagent pas nos convictions ».

Ces dernières années, « grâce au progrès de la biologie prénatale », beaucoup de gens ont compris « que même le fœtus est un être humain unique, digne de la protection et du respect dévolus à tous les être humains », constatent les religieux.

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!