Etats-Unis : Dans le coma, il se réveille avant d’être « débranché »

Un phénomène rare

 

ROME, Mardi 24 février 2009 (ZENIT.orgGènéthique », la synthèse de presse de la fondation Jérôme Lejeune.

D’après les médecins, Mike Connolly n’aurait jamais dû se remettre de l’état dans lequel l’a plongé son arrêt cardiaque de 35 minutes et le fait que son cerveau n’ait pas été oxygéné pendant 10 minutes environ.

D’habitude, on estime qu’une absence d’oxygénation de plus de quatre minutes entraîne de sévères dommages dans le cerveau.

 

Source :  Life News 20/02/09

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!