Faire un don

Etats-Unis : « C’est un miracle, Dieu a écouté nos prières! »

Sans séquelles après une embolie amniotique et 45 minutes d’arrêt cardiaque

« C’est un miracle, Dieu a écouté nos prières » estime la sœur de Ruby Graupera-Cassimiro, 40 ans, de Deerfield Beach (Etats-Unis) : elle n’hésite pas à parler d’une intervention céleste.

Le cœur de cette maman de deux enfants a en effet cessé de battre pendant 45 minutes après la naissance de sa petite fille, par césarienne, à l’hôpital régional Boca Raton de Floride, le 23 septembre dernier, rapporte The Sun Sentinel.

L’équipe d’une douzaine de médecins et infirmières n’a pas réussi à la réanimer pendant plus de deux heures et a annoncé à la famille qu’il n’y avait plus rien à faire.

Le mari de Ruby, sa mère et sa sœur étaient dévastés par la douleur, en dépit de la naissance de la petite-fille. Les médecins s’apprêtaient à noter l’heure du décès quand l’activité cardiaque a soudain repris.

Le médecin président de l’hôpital, le Dr Anthony Dardano, n’a que deux mots à la bouche : « inexplicable », « miraculeux ».

L’accident cardiaque a été dû à une « embolie amniotique » du fait de l’entrée du liquide amniotique dans le sang et le cœur de la jeune femme. Ce qui l’a conduite à un état d’inconscience. Plus de deux heures plus tard, son cœur a cessé de battre.

Pendant 45 minutes, les tentatives de réanimation ont été vaines. Le Dr Michael Fleischer, obstétricien, annonça à la famille qu’il n’y avait pas vraiment de chances qu’elle se reprenne. Il conduisit la famille dans la salle de réanimation, et alors la maman de Ruby se mit à prier Dieu: « Prends-moi plutôt qu’elle ! »

Une infirmière, Julie Ewing, a ensuite accompagné la famille hors de la pièce et ils se sont mis à prier avec elle en se tenant les mains. C’est à ce moment-là qu’une autre infirmière, Claire Hanse, est sortie de réanimation pour leur dire : « Continuez à prier, son cœur vient de repartir ! » Cris de joie !

Julie Ewing n’hésite pas non plus à déclarer : « C’est un miracle de Dieu ! C’est une prière exaucée ! Nous étions tous là, nous ne sommes témoins ! »

Ruby Graupera-Cassimiro se réveilla dans l’unité de soins intensifs, croyant seulement se réveiller de sa césarienne. Quand elle a vu sa famille pleurer et la présence de parents de Miami elle a commencé à réaliser que quelque chose s’était passé.

Elle s’est ensuite souvenue d’avoir en quelque sorte « rencontré » l’esprit de son défunt père qui lui aurait dit que son heure n’était pas venue, qu’elle devait « repartir ».

Le personnel parle même d’un « second miracle » : la jeune maman n’a pas de séquelles neurologiques, ni de brûlures du fait des tentatives répétées de réanimation, ni de signes des traumatismes dus à la compression de son thorax pour faire circuler son sang. Elle est rentrée chez elle au bout de quelques jours.

« Je ne sais pas pourquoi cette possibilité m’a été donnée. Mais j’en suis très reconnaissante », a déclaré Ruby.

Elle est revenue à l’hôpital remercier le personnel avec sa petite Taily et a déclaré: « Dieu a mis les bonnes personnes au bon endroit ».

L’un des seize saints inscrit le 23 septembre au martyrologe romain est saint Padre Pio de Pietrelcina.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel