Faire un don

Emmaüs : La route où tout homme peut rencontrer le Christ

Lorsque « nous nous sentons abandonnés par le Seigneur »

ROME, Dimanche 6 avril 2008 (ZENIT.org) – Emmaüs indique la route où tout homme peut rencontrer le Christ, a expliqué Benoît XVI en commentant l’évangile de ce dimanche aux fidèles rassemblés place Saint-Pierre à midi pour la prière mariale du Regina Caeli. Un message d’espérance lorsque « nous nous sentons abandonnés par le Seigneur ».

« La localité d’Emmaüs n’a pas été identifiée avec certitude. Il y a différentes hypothèses, et ce n’est pas sans être suggestif : cela nous fait penser qu’Emmaüs représente tout lieu en réalité : la route qui y conduit est le chemin de tout chrétien, et même de tout homme », a fait observer le pape.

« C’est sur nos routes, insistait le pape, que Jésus ressuscité se fait compagnon de voyage, pour rallumer dans nos cœurs la chaleur de la foi, et de l’espérance, et rompre le pain de la vie éternelle ».

Après avoir souligné la déception des disciples quittant Jérusalem, le pape ajoutait en actualisant la signification de cette page évangélique : « Ce drame des disciples d’Emmaüs apparaît comme un reflet de la situation de nombreux chrétiens de notre temps. Il semble que l’espérance de la foi ait échoué. La foi même entre en crise à cause des expériences négatives qui font que nous nous sentons abandonnés par le Seigneur. Mais cette route d’Emmaüs, sur laquelle nous marchons, peut devenir un chemin de purification et de maturation de notre foi en Dieu ». 

Le pape a rapproché le récit de la structure de la célébration de la messe : « Dans la première partie, l’écoute de la Parole par les Saintes Ecritures ; dans la deuxième, la liturgie eucharistique et la communion avec le Christ présent dans le sacrement de son Corps et de son Sang. En se nourrissant à cette double table, l’Eglise s’édifie sans cesse et se renouvelle de jour en jour dans la foi, dans l’espérance et dans la charité ».

Anita S. Bourdin

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel