Faire un don

Eduquez vos enfants à la solidarité avec les malades!

Le pape François consacre sa catéchèse du mercredi à la famille et aux malades, « expérience de la fragilité ». Pour le pape: un « héroïsme caché » des familles. L’éducation des enfant inclut la soolidarité avec les malades. Catéchèse en français.

Prions pour les malades, individuellement ou ensemble; la famille, l’hôpital le plus proche! Eduquer les enfants à la solidarité avec les malades; l’héroïsme caché des familles dans le soin des malades: autant de thèmes abordés par le pape François dans ca catéchèse du mercredi sur la famille.

En français le pape a fait observer que c’était, en famille, une expérience d ela « fragilité »: « Chers frères et sœurs, aujourd’hui je voudrais aborder un aspect de la vie familiale, qui est une expérience de notre fragilité, celui de la maladie. Dans bien des cas, la famille est en quelque sorte «l’hôpital » le plus proche, qui aide à se soigner et à guérir ! »

Il fait observer que Jésus vient « pour guérir » et que c’est aussi la mission de l’Eglise: « Jésus lui aussi se présente comme quelqu’un qui lutte contre la maladie, et qui est venu guérir l’homme de tout mal. À sa suite, la mission de l’Église est d’aider les malades, sans se perdre en bavardages. »

Il a exhorté à prier pour les malades: « La prière pour les malades ne devrait jamais manquer, qu’elle soit personnelle ou communautaire ! »

Le pape a fait observer que la maladie est aussi une occasion qui peut fortifier les familles: « Même quand surgissent des difficultés, à cause de la faiblesse humaine, le temps de la maladie peut renforcer les liens familiaux. »

Il a invité à éduquer les enfants à cet aspect de la vie de famille qu’est la « solidarité » avec ses membres souffrants: « Il est nécessaire d’éduquer les enfants à la solidarité avec les malades, afin qu’ils ne soient pas « anesthésiés » face à la souffrance des autres. »

Enfin, le pape a salué la solidarité au coeur de l’Eglise avec les familes qui accompagnent un memebre malade: « Rendons grâce à Dieu pour les belles expériences de fraternité ecclésiale qui aident les familles à traverser les moments difficiles de la souffrance. »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel