Faire un don
Le pape François à Sainte-Marthe

PHOTO.VA - OSSERVATORE ROMANO

Dieu sort et cherche l’homme, homélie

La surabondance de l’amour

Dieu sort et cherche l’homme, pour donner sa grâce en « abondance », déclare le pape François.

Le pape a en effet prononcé l’homélie de la messe à Sainte-Marthe du Vatican, ce mardi matin, 20 octobre.

Dieu cherche l’homme, Dieu « regarde, attend que nous nous convertissions », a expliqué le pape. « Dieu est un Dieu qui sort : Il sort pour rechercher, rechercher chacun de nous… Chaque jour Il nous cherche… Comme Il l’a déjà fait, comme Il l’a déjà dit dans la parabole de la brebis égarée ou de la drachme perdue : Il cherche. C’est toujours comme ça. »

Dieu fait « la fête » pour chaque pécheur qui se repent, a insisté le pape. Même si « ce n’est pas facile » de « comprendre l’amour de Dieu » « avec nos normes humaines ». Comprendre cela est un don rare, a indiqué le pape et il a cité l’exemple d’une vieille religieuse de son diocèse qui, se trouvant en permanence en soins hospitaliers, parlait de cet amour de Dieu aux malades. Elle a eu le « don de comprendre ce mystère, cette surabondance ».

« Le mot « abondance » est répété trois fois » dans la lecture d’aujourd’hui, de l’épître de saint Paul aux Romains (Rm 5,12), a fait remarquer le pape. « Dieu donne en abondance, au point de dire, comme résume saint Paul : « Là où le péché est abondant, la grâce est surabondante. » La surabondance, tout. Et ceci est l’amour de Dieu sans mesure. »

L’expression de cette surabondance de l’amour de Dieu est le salut apporté par le Christ au monde. Le salut est « l’amitié entre nous et Lui », a expliqué le pape.

« Le cœur de Dieu n’est pas fermé, a-t-il continué, il est toujours ouvert. »

Le pape a indiqué la « grâce à demander » : « Il est vrai que nous avons toujours l’habitude de mesurer les situations, de mesurer les choses… et nos mesures sont de petite taille. C’est pourquoi cela nous fera du bien de demander à l’Esprit Saint… la grâce de nous rapprocher au moins un peu de Lui pour comprendre l’amour et avoir la volonté d’être embrassés… par cette mesure sans limites. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel