Début du synode de l’Église chaldéenne à Rome

La situation des familles après l’exode de la plaine de Ninive

Family of christian refugees in Erbil

ACN - Aid to the Church in Need

L’Assemblée synodale de l’Église chaldéenne aura lieu du 24 au 29 octobre à Rome, avec à l’ordre du jour la situation des familles après l’exode de la plaine de Ninive et la régularisation de la situation des prêtres et des moines en diaspora.

Les 21 évêques gouvernant les diocèses chaldéens situés en Irak, au Proche-Orient et les communautés chaldéennes de la diaspora y seront présents, rapporte l’agence missionnaire du vatican, Fides.

Le synode de l’Église chaldéenne « est appelé à favoriser l’unité et la communion entre les diocèses au sein et en dehors du territoire irakien », rapporte la même source.

Les évêques discuteront de la situation difficile au Proche-Orient, y compris celle concernant les dizaines de milliers de chrétiens ayant fui la plaine de Ninive.

Il sera aussi demandé aux évêques de faire un bilan des deux ans et demi passés depuis l’élection du patriarche Raphaël Louis Ier Sako.

Au cours du synode sera abordée une controverse ecclésiale concernant les prêtres et les moines qui, au cours des dernières années, ont quitté leurs diocèses et leurs monastères en Irak sans l’autorisation de leurs supérieurs et se sont installés aux États-Unis et dans d’autres pays occidentaux où se trouve la diaspora chaldéenne.

En octobre 2014, le patriarche Louis Raphaël Ier Sako avait publié un décret ordonnant à ces prêtres et moines de rentrer dans leurs diocèses d’origine ou de régulariser cette situation avec leurs évêques et leurs supérieurs.

Les évêques chaldéens seront appelés à établir les critères pour une gestion efficace et transparente des fonds destinés à la charité et à l’assistance aux réfugiés. Une plus grande participation des laïcs à la vie ecclésiale sera également discutée.

Le patriarcat de Babylone des Chaldéens a invité toutes les communautés chaldéennes du monde à prier pour la réussite de l’assemblée synodale.

Le Synode de l’Église chaldéenne avait d’abord été convoqué pour le 22 septembre dernier à Ankawa, en Irak, où sont accueillies de nombreuses personnes qui ont fui la plaine de Ninive face à l’avancée des djihadistes.

L’assemblée synodale a ensuite été reportée et sa nouvelle convocation à Rome rendra plus facile le voyage pour les évêques provenant des États-Unis, du Canada et d’Australie, explique Fides.

Le patriarche de Babylone des Chaldéens, Louis Raphaël Ier Sako, se trouve déjà à Rome où il participe au synode sur la famille.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!