Chine : Croix détruites et appel urgent du cardinal Tong

L’évêque de Hong Kong demande au gouvernement central d’ouvrir une enquête sur les démolitions de croix et d’églises.

Cardinal John Tong Hon

WIKIMEDIA COMMONS - Rock Li

Selon l’agence Asianews, depuis le début de l’année 2014, plus de mille croix et édifices chrétiens ont été détruits dans la province du Zhejiang, dans le sud-est de la Chine. Une région où le nombre des conversions est en pleine croissance.

Le cardinal Tong lance un appel à l’intention du gouvernement central et invite les catholiques de Hong Kong à prier et faire pénitence pour « leurs frères et sœurs » du Zhejiang.

Voici notre traduction de l’appel du cardinal John Tong, publié par Asianews :

Les souffrances de la Croix : Un appel urgent

La croix est le signe le plus représentatif de la foi chrétienne. En tant que chrétiens, nous devons suivre le Christ. Cela exige de porter notre croix avec Jésus-Christ.

Ces deux dernières années, les croix érigées sur un millier d’églises, protestantes ou catholiques, dans la province du Zhejiang, ont été démantelées par la force. Parmi celles qui ont été démolies, beaucoup avaient été construites avec tous les permis légaux. Dans quelques-uns de ces incidents, des membres du clergé et des communautés, alors qu’ils défendaient leur foi de manière légale, ont été emprisonnés, ce qui a causé de nombreuses tensions dans les paroisses locales.

Ces accidents ont créé beaucoup d’inquiétude parmi les chrétiens, localement et à l’étranger, concernant la politique du gouvernement par rapport à la liberté de religion.

Avec une profonde sincérité et de manière urgente, ils désirent lancer cet appel :

1/ Que le gouvernement central et les autorités compétentes, avec les autorités provinciales du Zhejiang, ouvrent une enquête sur ce qui s’est passé ; que toutes les actions illégales de destruction des croix soient arrêtées ; que toutes les parties impliquées soutiennent le principe de la « suprématie de la Constitution, de l’État de droit, du gouvernement du pays selon la loi ».

2/ Que tous les catholiques de Hong Kong choisissent une forme de pénitence, comme le jeûne ou l’abstinence, et qu’ils prient de façon spéciale pour la liberté religieuse, la dignité de la foi et partagent les souffrances de leurs frères et sœurs du Zhejiang.

John Card. Tong

Le 13 août 2015

©Traduction de Zenit, Constance Roques

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!