Faire un don
Pope Francis meets Canada's Prime Minister Stephen Harper during a private audience at the Vatican City

ANSA - TONY GENTILE

Canada: le Premier ministre invite le pape François

Reçu par le pape au Vatican le Premier ministre canadien invite le pape au Canada pour 2017.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper a invité le pape François aux célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, en 2017, alors que Montréal fêtera aussi son 375e anniversaire.

Le maire de Montréal et le Premier ministre du Québec avaient également invité le pape au Québec.

Le pape a reçu M. Harper au Vatican jeudi 11 juin, puis le Premier ministre a rencontré Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les rapports avec les Etats.

Un communiqué du Vatican souligne “la qualité de leurs relations et de l’excellente collaboration Église-État au Canada.”

Il indique leur “commun engagement à soutenir la liberté religieuse comme droit fondamental”.

Pour ce qui est de la situation internationale, les conversations ont aussi porté sur “les perspectives de paix en Europe et au moyen Orient, la lutte contre le terrorisme et les questions environnementales”.

La rencontre entre le Premier ministre et le pape a duré une dizaine de minutes.

« Le premier ministre Harper a parlé de la situation en Ukraine et a exprimé ses profondes préoccupations relativement à l’agression, à l’occupation et à la violence de Vladimir Poutine en Ukraine. Le premier ministre a également soulevé la situation critique des minorités religieuses aux mains [du groupe État islamique] », a indiqué le bureau du Premier ministre.

« Le premier ministre Harper a également fait état de la lettre envoyée au Saint-Siège par le ministre Valcourt au sujet de la Commission de vérité et réconciliation », a indiqué la même source.

Le ministre des Affaires autochtones, Bernard Valcourt, a en effet écrit à Rome sur le rapport final de cette Commission de vérité et réconciliation (CVR) sur les pensionnats autochtones. La Commission a publié la semaine dernière son rapport sur les abus subis par 150.000 enfants des « Premières Nations », Inuits et métis dans les pensionnats entre 1840 et 1996 : les enfants autochtones étaient enlevé à leur famille et rassemblés dans des pensionnats lointains, dont des pensionnats catholiques.

M. Harper a conclu à Rome son voyage en Europe à l’occasion du G7 de Bavière : il s’est aussi rendu en Ukraine et en Pologne.

 

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel