Faire un don

Brésil : béatification de Mère Assunta Marchetti

Le pape salue un modèle d’esprit missionnaire

Mère Assunta Marchetti (1871-1948), cofondatrice des Soeurs Missionnaires de saint Charles Borromée – Scalabriniennes, a été béatifiée hier, 25 octobre 2014, à Sao Paulo au Brésil. Le pape salue en elle « un modèle d’esprit missionnaire ».

Le pape a en effet évoqué la nouvelle bienheureuse lors de l’angélus de ce dimanche matin, place Saint-Pierre : « C’était une sœur exemplaire dans le service des orphelins, des émigrants italiens ; elle voyait Jésus présent dans les pauvres, dans les orphelins, dans les malades, dans les migrants. »

« Rendons grâce au Seigneur pour cette femme, modèle d’esprit missionnaire inlassable et de dévouement courageux au service de la charité », a-t-il ajouté.

Pour le pape, la vie de la bienheureuse Mère Assunta Marchetti est « une confirmation » de la « loi de l’amour » dont il a parlé lors de l’angélus : la nécessité « de chercher le visage de Dieu dans le frère et dans la sœur qui est dans le besoin ».

Mère Assunta Marchetti est née en Italie et s’est rendue au Brésil à l’invitation des missionnaires scalabriniens, où elle s’est consacrée au service des malades, des orphelins et des pauvres.

Le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, qui a présidé la béatification, a salué « son dévouement pour les orphelins », qui la surnommaient « petite maman ».

« Sa charité n’était pas ostentation, a-t-il précisé, mais service humble, patient » et elle avait mis « toute sa confiance dans le Coeur de Jésus ».

Mère Assunta vivait « une charité immense, toute donnée, maternelle », à tel point qu’à sa mort, sœur Clarice Baraldini, la première enfant accueille dans l’orphelinat, eut ces mots : « Aujourd’hui dans cette maison est morte la charité ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel