Faire un don

Biélorussie : Doctorat honoris causa décerné au card. Barbarin

Institut de Théologie SS. Méthode et Cyrille de l’Université d’Etat de Minsk

ROME, Mercredi 10 juin 2009 (ZENIT.org) – Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et Primat des Gaules, a reçu un doctorat honoris causa de l’Institut de Théologie Saints Méthode et Cyrille de l’Université d’Etat de Minsk, indique le site de l’Eglise orthodoxe russe en France (site officiel du diocèse de Chersonèse, patriarcat de Moscou)..

Lundi dernier, 8 juin, en effet, le métropolite Philarète de Minsk, exarque patriarcal en Biélorussie et président de la Commission théologique synodale du patriarcat de Moscou, a remis au cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, le doctorat honoris causa de l’Institut de théologie de Minsk.

Le cardinal Philippe Barbarin est la troisième personnalité à recevoir ce titre depuis la création de l’institut dont le métropolite Philarète est actuellement recteur. En 2008, ce titre avait été décerné au métropolite Amphiloque de Monténégro (Église orthodoxe serbe).

Le cardinal Philippe Barbarin et une délégation de « Sources Chrétiennes » étaient en Biélorussie, du 7 au 11 juin, à l’invitation du Métropolite Philarète.

A la fin de la cérémonie de remise de doctorat honoris causa, les représentants des « Sources chrétiennes » ont offert à la faculté théologique de Minsk une grande collection des livres patristiques et théologiques.

C’était une réponse à la visite du métropolite Philarète de Minsk à Lyon il y a quatre ans. Mgr Philarète y avait notamment exprimé sa préoccupation du manque de livres théologiques de qualité dans les écoles théologiques en Biélorussie.

Au cours de sa visite en Biélorussie, le cardinal Barbarin a rencontré les communautés catholique, orthodoxe et juive, et s’est recueilli à Kurupati, lieu de massacres durant l’ère stalinienne.

Il a remis également à l’Eglise catholique une collection des ouvrages des « Sources chrétiennes ».

Le discours doctoral du cardinal Barbarin à l’institut de théologie de Minsk peut être lu sur le site du diocèse de Lyon. Il est consacré aux fondements et aux perspectives du dialogue entre chrétiens et juifs.

« Je propose, conclut le cardinal Barbarin, que nous menions de concert une réflexion théologique et une action concrète. Le monde attend de nous la mise en oeuvre de la miséricorde de Dieu auprès de ses enfants qui en ont le plus besoin. Pourquoi ne pas agir ensemble et gratuitement dans des pays pauvres ? Auprès des malades – atteints du sida, par exemple -, auprès des personnes âgées ou des prisonniers ? »

« Parallèlement, continue l’archevêque, je crois qu’il y a beaucoup de profit à mûrir une réflexion théologique sur la prophétie. Certes, juifs et chrétiens, nous lisons les prophètes, mais j’ai l’impression qu’ils ont pris une place seconde dans la liturgie juive. La section des prophètes qui est lue chaque sabbat est choisie en fonction du passage de la Torah (paracha). Chez les chrétiens où l’Evangile, bien sûr, occupe une place centrale, la lecture des prophètes se limite parfois à un éclairage d’appoint. Je crains que la défense légitime de nos institutions n’en vienne à nous faire perdre le sens de la parole prophétique, par laquelle Dieu intervient dans notre histoire et garde toujours le droit de la bousculer (…) ».

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel