Benoît XVI présente un modèle de société issu du Baptême : la fraternité

Nous nous reconnaissons frères quand nous reconnaissons un unique Père, explique-t-il

ROME, Dimanche 10 janvier 2010 (ZENIT.org) – La fraternité constitue un modèle de société fondé sur la conscience que nous avons tous un même Père, a expliqué Benoît XVI, ce dimanche, avant la prière de l’Angélus, après avoir baptisé 14 nouveau-nés en la chapelle Sixtine.

Cette conscience, a-t-il précisé, est le fruit du sacrement du Baptême par lequel « l’homme devient réellement fils, fils de Dieu ».

« Du Baptême dérive aussi un modèle de société : la société des frères », a-t-il ajouté.

« On ne peut pas établir la fraternité avec une idéologie, encore moins avec un décret d’un quelconque pouvoir constitué. On se reconnaît frères à partir de la conscience humble mais profonde d’être enfants de l’unique Père céleste », a expliqué Benoît XVI.

« Grâce à l’Esprit Saint reçu dans le Baptême », les chrétiens ont reçu le don et s’engage à « vivre en enfants de Dieu et en frères, pour être comme le ‘levain’ d’une humanité nouvelle, solidaire et riche de paix et d’espérance », a poursuivi le pape.

Benoît XVI a conclu en disant que « la conscience d’avoir, non seulement un Père au Ciel, mais aussi une mère, l’Eglise, dont la Vierge Marie est l’éternel modèle », est une aide, dans ce domaine.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!