Benoît XVI encourage la collaboration entre missionnaires laïcs et consacrés

Il rencontre les supérieurs généraux des Sociétés missionnaires de vie apostolique

ROME, Vendredi 16 novembre 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI encourage la collaboration entre les missionnaires consacrés et les missionnaires laïcs qui partent parfois avec toute leur famille en terre de mission.

Benoît XVI a reçu ce vendredi les participants à la rencontre des supérieurs généraux des sociétés missionnaires de vie apostolique représentant quinze sociétés missionnaires de droit pontifical et six sociétés missionnaires de droit diocésain, promue par la Congrégation pour l’évangélisation des peuples.

Selon le pape, l’un des signes du « renouvellement de la conscience missionnaire de l’Eglise au cours des dernières décennies est le désir croissant de nombreux laïcs, hommes et femmes, célibataires ou mariés, de coopérer généreusement à la missio ad gentes ».

Citant le Concile Vatican II, le pape a expliqué que « le travail d’évangélisation est une tâche fondamentale qui incombe à l’ensemble du peuple de Dieu, et tous les baptisés sont appelés à ‘prendre vivement conscience de leur responsabilité personnelle dans la diffusion de l’Evangile’ ».

« Alors que certaines sociétés missionnaires ont une longue histoire de collaboration avec les laïcs, hommes et femmes – a-t-il reconnu – d’autres n’ont développé que récemment des formes d’association laïque avec leur apostolat ».

« Etant donné l’importance de la contribution de ces associés au travail des différentes Sociétés, leurs formes de coopération doivent naturellement être définies par des statuts spécifiques et des directives claires respectant l’identité canonique de chaque institut », a-t-il précisé.

Reconnaissant le travail des missionnaires, le pape a rappelé que « aujourd’hui, comme dans le passé, des missionnaires continuent de quitter leur famille et leur foyer, souvent au prix de grands sacrifices, dans le seul but de proclamer la Bonne Nouvelle du Christ et le servir dans leurs frères et sœurs ».

« Nombre d’entre eux, également à notre époque, ont confirmé leur prédication de manière héroïque en répandant leur sang, et ont contribué à établir l’Eglise dans des pays lointains », a poursuivi le pape.

« La mission est abondante ! » s’est-il exclamé.

« Conscient des défis auxquels vous êtes confrontés, je vous encourage à suivre fidèlement les traces de vos fondateurs, et à réveiller les charismes et le zèle apostolique qu’ils vous ont laissés en héritage, sûrs que le Christ continuera à œuvrer avec vous et à confirmer votre prédication par des signes de sa présence et de sa puissance », a affirmé le pape.

Le site du Vatican rappelle que « les Sociétés de vie apostolique, appelées précédemment dans le Code de droit canonique de 1917, ‘Sociétés de vie commune sans vœux’ sont définies ainsi par le Code promulgué en 1983, au canon 731 § 1 et 2 :
‘Aux côtés des Instituts de vie consacrée prennent place les Sociétés de vie apostolique, dont les membres, sans les voeux religieux, poursuivent la fin apostolique propre de leur Société et, menant la vie fraternelle en commun tendent, selon leur mode de vie propre, à la perfection de la charité par l’observation des Constitutions’. Saint Philippe Neri peut être considéré comme le père des Sociétés de vie apostolique masculines telles que nous les connaissons aujourd’hui et Saint Vincent de Paul celui des Sociétés féminines ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!