Le pape François a reçu en audience privée le patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomaios Ier, a indiqué aux journalistes présents en la salle de presse du Saint-Siège vers 13 h 15 le P. Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

La rencontre a eu lieu en la bibliothèque privée du Palais apostolique du Vatican, bien que le pape réside encore à Maison Sainte-Marthe, dans la chambre qui fut la sienne durant le conclave, en attendant la rénovation des appartements pontificaux.

Le dialogue a été "beau" et "intense" a précisé le P. Lombardi. Le patriarche a offert au pape une belle icône de la Vierge à l'Enfant.

C'est aussi le patriarche qui a prononcé l'allocution au nom des représentants des différentes confessions chrétiennes et des différentes religions au début de l'audience accordée à tous en fin de matinée, en la salle Clémentine du palais apostolique du Vatican.

Le P. Lombardi a fait observer la simplicité du pape: pas d'estrade, en effet, pas de fauteuil plus haut que les autres.

En remerciant le patriarche de son allocution, après lui avoir donné l'accolade, le pape a dit, en faisant allusion au fait que les apôtres André (saint patron du patriarcat) et Pierre étaient frères:  "Merci de tout coeur de ce que mon frère André a dit, merci."

Bartholomaios et François: vingt minutes entre frères

Le pape reçoit le patriarche oecuménique

Le pape François a reçu en audience privée le patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomaios Ier, a indiqué aux journalistes présents en la salle de presse du Saint-Siège vers 13 h 15 le P. Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

La rencontre a eu lieu en la bibliothèque privée du Palais apostolique du Vatican, bien que le pape réside encore à Maison Sainte-Marthe, dans la chambre qui fut la sienne durant le conclave, en attendant la rénovation des appartements pontificaux.

Le dialogue a été « beau » et « intense » a précisé le P. Lombardi. Le patriarche a offert au pape une belle icône de la Vierge à l’Enfant.

C’est aussi le patriarche qui a prononcé l’allocution au nom des représentants des différentes confessions chrétiennes et des différentes religions au début de l’audience accordée à tous en fin de matinée, en la salle Clémentine du palais apostolique du Vatican.

Le P. Lombardi a fait observer la simplicité du pape: pas d’estrade, en effet, pas de fauteuil plus haut que les autres.

En remerciant le patriarche de son allocution, après lui avoir donné l’accolade, le pape a dit, en faisant allusion au fait que les apôtres André (saint patron du patriarcat) et Pierre étaient frères:  « Merci de tout coeur de ce que mon frère André a dit, merci. »

About Anita Bourdin

France. Journaliste accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef du service en français de ZENIT qu'elle a lancé en janvier 1999. Correspondante de Radio Espérance à Rome depuis l'An 2000. Maître ès lettres (Paris IV-Sorbonne), habilitation au doctorat en théologie biblique (PUG, Rome). Master en journalisme (IJRS, Bruxelles).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel