Faire un don

« Armée de Marie » : Déclaration de la congrégation pour la Doctrine de la foi

La communauté N.-D. de tous les Peuples et ses œuvres

ROME, Mercredi 12 septembre 2007 (ZENIT.org) – La congrégation pour la Doctrine de la foi publie ce document à propos de l’excommunication de la communauté N.-D. de tous les Peuples et ses œuvres, dont « l’Armée de Marie » au Canada, pour schisme et hérésie.

CONGEGATIO PRO DOCTRINA FIDEI

DECLARATION CONCERNANT LE MOUVEMENT « LA COMMUNAUTÉ DE LA DAME DE TOUS LES PEUPLES » ET DE SES OEUVRES: « L’ARMÉE DE MARIE », « LA FAMILLE ET LA COMMUNAUTÉ DES FILS ET FILLES DE MARIE », « LES OBLATS-PATRIOTES », « L’INSTITUT MARIALYS »

Son Eminence le Cardinal Marc OUELLET, Archevêque de Québec, a adressé le 26 mars 2007 à tous les fidèles de son diocèse une déclaration concernant le statut, les activités et les oeuvres associées au mouvement appelé “Communauté de la Dame de tous les Peuples”, mieux connu sous le nom de “L’Armée de Marie”.

Le Cardinal déclarait « que les responsables de l’Armée de Marie se sont exclus de la communion de l’Église catholique … L’Armée de Marie est devenue clairement et publiquement un mouvement schismatique et donc une association non – catholique. Ses doctrines particulières sont fausses et ses activités ne peuvent être fréquentées ni soutenues par des catholiques ».

Dans sa lettre du 25 mars 2007, le Commissaire Pontifical, son Excellence Mgr. Terrence PRENDERGAST, S.I., avait fixé la date ultime du 31 mai 2007 aux prêtres, membres de cette association, sous peine de sanctions canoniques adéquates, afin qu’ils expriment leurs intentions, renient les erreurs ainsi que les actes du schisme, et promettent obéissance au Saint-Siège.

Ces prêtres n’ont pas suivi les injonctions du Commissaire Pontifical. Au contraire, le 3 juin 2007, nombreux parmi eux ont participé à l’ordination presbytérale invalide de six membres, célébrée par un prêtre de la même Association, le Père Jean-Pierre MASTROPIETRO.

Vu la gravité de la situation, et en l’absence de solution alternative, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi se fait le devoir de déclarer ce qui suit:

a) Les prétendues “ordinations diaconales et presbytérales”, célébrées par le Père Jean-Pierre Mastropietro, sont invalides.

b) Le Père Jean-Pierre MASTROPIETRO encourt l’excommunication latae sententiae pour le délit de schisme (CIC can. 1364). En outre, il tombe dans l’irrégularité en ce qui concerne la réception et l’exercice des Ordres Sacrés,
ayant attenté à un acte de l’Ordre Sacré réservé aux Evêques (CIC cann. 1384; 1041, n. 6; 1044, § 1, n. 3).

c) Les personnes qui ont prétendu se faire ordonner diacres et prêtres par l’imposition des mains du Père Jean-Pierre MASTROPIETRO encourent l’excommunication latae sententiae pour le délit de schisme (CIC can. 1364).

d) Les membres dudit Mouvement et des oeuvres associées, qui ont adhéré à ces actes schismatiques, malgré l’avertissement fait le 26 mars 2007 par l’Ordinaire de Québec, et ont décidé de continuer à fréquenter ce mouvement, sont dans le schisme et donc encourent l’excommunication latae sententiae.

e) Demeure valide le jugement doctrinal négatif émis par les Evêques catholiques du Canada le 29 juin 2001, après consultation de notre Congrégation et avec son approbation. Il est à réaffirmer avec clarté et fermeté que la doctrine développée par le Mouvement “Communauté de la Dame de tous les Peuples”, mieux connu sous le nom de “L’Armée de Marie”, est hérétique. Quiconque sciemment et délibérément adhère à cette doctrine encourt l’excommunication latae sententiae pour hérésie (CIC can. 1364).

Fait au Palais du Saint Office, le 11 juillet 2007
A notifier.

William Cardinal LEVADA
Préfet

Mgr Angelo AMATO
Archevêque tit. de Sila
Secrétaire

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel