Faire un don

Annoncer l’Evangile dans une société habituée à l’exclusion, la polarisation et la scandaleuse inégalité

Homélie du pape François en la cathédrale de Manille

« Avec honnêteté et avec intégrité », il faut relever « le défi d’annoncer la radicalité de l’Évangile dans une société habituée à l’exclusion, à la polarisation et à la scandaleuse inégalité », déclare le pape François devant les prêtres, les séminaristes et les consacrés, lors de la messe qu’il a célébrée ce vendredi 16 janvier, en la cathédrale de l’Immaculée de Manille, en ce second jour aux Philippines.

Après sa visite au président de la République et aux autorités des Philippines, le pape s’est rendu, ce vendredi 16 janvier, en « papamobile » à la cathédrale de Manille dédiée à l’Immaculée, sous les ovations: « We love you, Pope Francis », scandait la foule.

Il a été accueilli sur le parvis de la cathédrale par une haie de petits enfants revêtus d’un uniforme inspiré par celui des Gardes suisses pontificaux. Il a aspergé l’assemblée en signe de purification avant d’aller revêtir les vêtements liturgiques pour la célébration eucharistique, accompagné de l’archevêque, le cardinal Luis Antonio Tagle.

Répondre avec honnêteté et intégrité

Dans son homélie, le pape a secoué les consciences en appelant à « répondre avec honnêteté et avec intégrité au défi d’annoncer la radicalité de l’Évangile dans une société habituée à l’exclusion, à la polarisation et à la scandaleuse inégalité ».

Il a notamment ajouté deux lignes, qui résument son message à l’Eglise des Philippines, comme il l’avait annoncé dans l’avion: « Les pauvres. Les pauvres sont au centre de l’Evangile. Au coeur de l’Evangile. Si l’on retire les pauvres de l’Evangile, on ne peut pas comprendre le message de Jésus Christ. »

Un message d’amour. Il a appelé les consacrés à être des témoins de « l’amour réconciliateur » du Christ, répétant plusieurs fois l’expression: toute activité pastorale jaillit « de l’amour » a insisté le pape en citant sainte Thérèse de l’Enfant Jésus: « Dans la variété de nos vocations, chacun de nous est appelé, en quelque sorte, à être l’amour dans le cœur de l’Église. »

Il a exhorté à la conversion, à l’examen de conscience pour être libre de toute « mondanité », tout « compromis » avec le monde, une conversion « avec la nouveauté de l’Evangile ».

La rencontre quotidienne avec le Christ « dans la prière » est la condition de l’apostolat, a insisté le pape, en vue d’une « plus grande union avec le Christ », « en communauté » et dans une « parfaite charité ».

Le pape a appelé l’assemblée à la radicalité évangélique, à la suite du Christ pauvre: « C’est seulement en devenant nous-mêmes pauvres, en renonçant à notre auto-accomplissement, que nous pourrons nous identifier aux derniers de nos frères et sœurs. »

Des forces puissantes contre la famille

Ce sera aussi, a continué le pape une source de lucidité. Plus encore, le pape a exhorté à se faire proche de ceux qui, découragés, vivent dans la rue: « Soyez proches de ceux qui, en vivant au milieu d’une société alourdie par la pauvreté et par la corruption, sont découragés en esprit, tentés de tout laisser tomber, d’arrêter l’école et de vivre dans les rues. »

Il a souligné les « menaces » faites par des « forces puissantes » contre la famille: « Proclamez la beauté et la vérité du message chrétien à une société qui est tentée par des présentations confuses de la sexualité, du mariage et de la famille. Comme vous le savez, ces réalités sont toujours plus attaquées par des forces puissantes qui menacent de défigurer le plan de Dieu sur la création et de trahir les vraies valeurs qui ont inspiré et donné forme à tout ce qu’il y a de beau dans votre culture. »

« Soyez présents au milieu des jeunes qui peuvent être désorientés et découragés », a insisté le pape.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel