Faire un don

Accord entre le Saint-Siège et la principauté d’Andorre

Le statut de l’Eglise catholique en Andorre

ROME, Lundi 17 mars 2008 (ZENIT.org) – Un accord a été signé aujourd’hui au palais apostolique du Vatican, entre le Saint-Siège et la principauté d’Andorre. Il porte notamment sur le statut de l’Eglise catholique en Andorre.

Le cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone a signé pour le Saint-Siège et pour Andorre, le chef du gouvernement, Albert Pintat.

Un communiqué du Vatican indique que « l’accord consolide encore les liens tarditionnels de collaboration existant entre les parties ». Il entrera en vigueur dès l’échange des instruments de ratification. Il comprend un préambule et 16 articles distribués en 6 parties.

Ils concernent principalement l’évêque d’Urgell, le statut juridique de l’Eglise catholique en Andorre, le mariage canonique, l’enseignement de la religion à l’école, le système économique de l’Eglise catholique en Andorre.

On sait que l’évêque d’Urgell, en Espagne, est, depuis plus de 700 ans, le Co-prince d’Andorre, qui entretient de ce fait aussi des relations spéciales avec Rome.

En 1993, la principauté s’est dotée d’une Constitution qui maintient le système de la co-principauté, qui remonte à 1278 : le pape Martin IV avait alors confirmé un accord ou pacte, le « pareatge ».

Les co-princes sont l’évêque d’Urgell et le président de la République française qui exercent « de façon conjointe et indivisible » les fonctions de chef de l’Etat.

Anita S. Bourdin

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel