Académie des Sciences sociales: La solidarité entre les générations

CITE DU VATICAN, Vendredi 30 avril 2004 (ZENIT.org) – L’académie pontificale des Sciences sociales se penche sur les relations entre les générations avec les encouragements de Jean-Paul II.

Jean-Paul II a reçu vendredi matin les membres de l’Académie pontificale des Sciences sociales, à l’occasion du Xe anniversaire de cet organisme. Pour l’occasion, le pape a félicité le président sortant M. Edmond Malinvaud et il a salué la présidente qui lui succède, Mme Mary Ann Glendon.

Le pape disait espérer que la réflexion de l’académie favorise « une plus claire perception de la nécessité d’une solidarité entre générations, individus et groupes, caractérisée par l’aide réciproque et l’enrichissement mutuel ».

« Le thème de vos travaux », observait le pape, à savoir les relations entre générations, « est étroitement lié à vos recherches sur la mondialisation ».

Il recommandait une attention prioritaire « à la précarité de nombreuses personnes âgées », parce qu’elles « manquent souvent de ressources, du fait d’une retraite insuffisante, ou sont malades et se sentent inutiles, ou honteuses des aides qu’elles reçoivent, ou bien se sentent simplement abandonnées ».

Jean-Paul II recommandait de « réagir » et invitait « chaque génération » à reconnaître sa « mission ».

Il concluait: « Origine et fondement de la société, la famille revêt une importance capitale dans l’établissement de la solidarité entre les générations. On ne cesse jamais d’être père, mère ou enfant ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!