Faire un don
Cardinal Kurt Koch in Constantinopol (Photo: November 2012)

WIKIMEDIA COMMONS - Υπουργείο Εξωτερικών

500 ans de la Réforme : un « Livre de prières commun »

À géométrie variable selon les traditions liturgiques

Le conseil pontifical pour la Promotion de l’unité des chrétiens (PCPUC) et la Fédération luthérienne mondiale (FLM) proposent aux communautés luthériennes et aux conférences épiscopales catholiques un « Livre de prière commun » (Common Prayer Book) pour prier ensemble à l’occasion du Ve centenaire de la Réforme, en 2017. Une nouvelle annoncée en Italie par le site « Riforma ».

Dès octobre 2016, la FLM et il PCPUC organisent une commémoration œcuménique conjointe, en Suède, à Lund où la Fédération luthérienne mondiale a été fondée en 1947.

Dans une lettre adressée lundi 11 janvier aux Conférences épiscopales et aux évêques des Églises membres de la FLM, le pasteur Martin Junge, secrétaire général de FLM, et le cardinal Kurt Koch, président du PCPUC, présentent le Common Prayer Book comme étant « le tout premier outil liturgique développé conjointement et rédigé par un groupe de travail spécialisé en liturgie de la commission luthérienne catholique sur l’unité de la FLM et du PCPUC ; et fruit d’un récent rapport d’étude intitulé Du conflit à la communion : commémoration commune luthérienne et catholique de la Réforme en 2017, qui invite les communautés catholiques et luthériennes à prier ensemble à l’occasion de cet anniversaire.

Le Common Prayer comprend du matériel adaptable aux traditions liturgiques et musicales locales des deux traditions chrétiennes.

« Le Common Prayer marque un moment spécial dans notre marche commune du conflit à la communion. Nous sommes heureux de vous inviter à participer à cette marche qui témoigne de la grâce de Dieu dans le monde », écrivent le pasteur Junge et le cardinal Koch aux responsables luthériens et catholiques.

Ils expriment leur gratitude pour toutes les initiatives communes et tous les efforts accomplis entre catholiques et luthériens pour étudier ensemble le document « Du conflit à la communion », dans lequel les deux organismes ecclésiastiques décrivent ensemble pour la première fois l’histoire du XVIe siècle, de la Réforme et ses intentions.

Le rapport, élaboré par la commission catholico-luthérienne pour l’unité en 2013 a été largement distribué aux communautés catholiques et luthériennes. Il est disponible dans les quatre langues officielles de la FLM – anglais, français, allemand et espagnol – et a été traduit dans beaucoup d’autres langues nationales et régionales.

L’objectif du Common Prayer est d’exprimer les dons de la Réforme et de demander pardon pour cette division perpétuée par les chrétiens des deux traditions. « Il donne l’occasion de regarder le passé, en rendant grâce et confessant nos péchés, et de regarder devant nous, en nous engageant à témoigner et poursuivre notre chemin ensemble », lit-on dans la préface du livre.

Dans leur lettre commune, le pasteur Junge et le cardinal Koch rappellent qu’en 2017, catholiques et luthériens fêteront également 50 ans de dialogue œcuménique, avec beaucoup d’autres documents importants à la clef. Pour la FLM, l’année coïncide avec sa XIIe Assemblée, qui se tiendra à Windhoek, en Namibie, sous le thème : « Libérés par la grâce de Dieu ».

Avec une traduction d’Océane Le Gall

About Océane Le Gall

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel